Partagez | 
 

 Un barde? On aura tout vu [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


      
I. LE PERSONNAGE.

      

      • NOM : Ongakaku ( littéralement musicien )
      • PRÉNOM :  Hiroshi
      • SEXE : Masculin
      • ÂGE : 22 ans
      • CLAN :  Dark's Break
      • ARMES : Sa guitare ou ses poings si il n'a pas le choix
      • MÉTIER : //
      • ORIENTATION SEXUELLE : N'a pas réfléchi à la question
      • AVATAR : Nine de Final Fantasy Type 0


      
II. LES DESCRIPTIONS.


      PHYSIQUE
      

Je suis un beau gosse, on va se mentir. Bah oui quoi, je suis quasiment parfait ! J'ai une tronche d'amour. Bon ok, j'arrête mes éloges. Mais sérieusement, je suis presque un stéréotype de perfection, mieux que le brun ténébreux. Non moi je suis le beau blond au regard brillant comme le ciel ! Enfin, mes yeux sont bleus oui, mais ils perdent parfois de leur couleur intense pour virer un gris. Ça arriverait avec certaines émotions apparemment. Mais bon, peu importe, au pire, ça me rajoute en charme ! Comme j'ai dit, j'ai une tignasse blonde sauvage avec plein de mèches qui me passent devant les yeux. Chiant, mais bon, faut compter charme avant pratique avec les gens ! Niveau carrure, je ressemble pas à un catcheur, mais pas à un lièvre non. Je suis bien équilibré tu vois . Niveau force, c'est la même, j'ai ce qu'il faut sans trop en avoir.

Ce que tu n'as pas dans les muscles, tu l'as dans la tête à ce qu'on dit ! Tiens, tant qu'on parle carrure, autant parler des chiffres hein . Je fais un mètre quatre-vingt-huit ! Suis grand hein . Bon, y a pire que moi je conçois, mais c'est déjà pas mal ! Quant à mon poids, je sais pas, mais je suis parfait aussi ! Rien en moi est loupé de toute façon, je suis juste une réussite même de la nature ! Il y a juste un tout petit souci sur ma tronche. Une cicatrise en haut du nez. Arf, une histoire banale. Un imbécile avec une bouteille en verre a pris ma tête pour cible et PAF ! Bibi à l'hosto avec le nez ouvert, cool la vie hein . M'enfin, c'est vrai que je fais pas trop Japonais au fond, mais je suis né ici, alors pour moi, je suis Japonais et c'est tout !

On peut parler vestimentaire oui. De manière générale, je me fonds dans la foule quand je suis en sortie, tenue tout simple. Quand vient la fête, c'est une autre affaire. Rouge, noir, doré, j'aime ces couleurs et ces teintes mélangés ensemble. Un peu bourgeois, mais c'est ce qui me plaît pour faire du charme. Bon, y a la tenue de travail bien sûr, mais ça, on s'en fiche. Quant aux aux accessoires, je m’encombre pas de babioles chiantes à retirer, juste une paire de lunettes. J'ai bien un collier simple, une vulgaire chaîne argentée, mais elle gêne pas alors je la garde souvent.


      MORAL
      
Je suis un homme de moral. Pour moi, le mal est mal et le bien est bien, logique. Cependant, j'avoue aimer parfois sortir des règles, faire quelques conneries, comme n'importe quel jeune, tant que je ne prends aucune vie ou ne blesse personne. Ce n'est pas mon délire de faire du mal. Même me défendre, je n'aime pas ça, j'ai tendance à vouloir filer comme une flèche pour sauver ma vie et ma guitare. Ouais, le courage n'est pas ma qualité première, mais je reste fraternel, j'abandonnerais jamais mes potes du clan même si c'était un ordre. Au fond, les skates, les rollers, ce n'est pas mon trip, je m'en passerais bien si ce n'était pas quasi obligatoire d'en avoir de notre temps. Mais bon, au moins je ne me casse pas la gueule, mais ne vous attendez pas à des acrobaties incroyables. Je suis le barde du clan, pas le maître de la course.

Sinon, j'adore manger, oh que oui, j'aime ça, me goinfrer comme pas possible. Surtout de gâteaux, de quoi rendre un individu normal obèse, mais faut dire que le riding et la concentration que ça demande dévore le sucre comme pas possible. Et bien sûr, j'aime la musique, c'est ma vie, c'est ma grande passion de toujours. Je chante, je maîtrise la guitare électrique et c'est mon art, mon talent au sein de la communauté. Je suis le donneur de signal, le remonteur du moral. C'est comme cela que l'on me considère en tout cas. Avec ma guitare et le micro que l'on m'a offert, je me fais entendre de partout grâce à la technologie. Des petits hauts-parleurs volants d'une puissance incroyable volent un peu partout dans mon périmètre. M'enfin. J'aime faire du bruit, me faire entendre partout où je suis. J'aimerais sûrement être un symbole, je n'en sais rien. Cette guerre des clans est ridicule selon moi, j'ai hâte que ça finisse.

J'ai hâte que le gouvernement prenne son courage à deux mains pour tout arrêter que je puisse reprendre mes études comme avant. Mais c'est sûrement une utopie, qu'est-ce que j'y peux, je suis un rêveur...


      
III. L'HISTOIRE.


      
Le riding n'épargne personne dans cette ville décidément. Même pas moi qui espérais être simplement tranquille dans mon studio à jouer de la guitare, à faire ainsi chier les voisins. Moi qui n'avais pas spécialement d'intérêt pour cette grande mode qui a dévoré ma génération, je me suis retrouvé plongé dedans par un mauvais hasard. Pour parler rapidement de moi avant cet incident, il n'y a pas grand chose à dire. Mes parents ne s'étaient jamais impliqués dans ce sport qui a transformé la ville en bordel géant. Et ils ne voulaient pas que j'y plonge alors la surveillance était de mise. J'étais jamais seul, pour être certain qu'un rider ne vienne pas à ma rencontre pour me « corrompre ». Mais il a bien fallu me lâcher un jour, quand mes études m'obligèrent à changer de quartier. Études de quoi ? De musique pardi. J'étais limite amoureux de ma guitare à cette belle époque. Je jouais matin, midi et soir, à maîtriser de plus en plus de mélodies.

Le temps passait et la bête dévorante du riding semblait sonner de plus en plus fort contre ma porte. Je tentais de rester sourd aux appels, mais rien à faire, on y plonge tous un jour. J'avais 19 ans la première fois que j'ai mis les fameux rollers. Autant dire que mes premiers instants ne furent pas glorieux, ni mêmes les suivants. Pas moyen. Guère mieux en skate. Ma foi, ma nullité allait peut-être me sauver de ce sport. Si seulement je n'étais pas idiot. Si seulement je n'avais pas eu l'idée de saisir ma guitare et d'en jouer en plein milieu d'une de ses fameuses courses. Ça leur a plu, un peu d'animation musicale. Du coup, me voilà pris au piège, un petit groupe m'a gardé, de gré et de force pour être honnête. Et j'ai dû remettre mes rollers. Avec les années, on finit par s'y habituer. Et la merveilleuse technologie qui fait que les guitares électriques n'ont plus besoin de fil pour émettre jusqu'aux enceintes est fantastique. Alors vous imaginer un mec en rollers qui joue du métal pour épater la galerie ? Bah, c'est moi.

Autant dire que je ne fais pas partie de ceux qui tapent sur la tronche des autres. Je suis plutôt le barde de service, celui qui signale l'arrivée du groupe, qui donne la pêche via sa musique. Ça peut vous sembler idiot, mais la musique affecte les gens, je l'ai bien constaté. Du coup, au fond, je n'ai pas d'ennuis particuliers, je ne fais que jouer. Ça me plaît bien cette vie-là. Vous allez me demander comment un rigolo comme moi a pu rejoindre un clan comme les Dark's Break ? Une course entre eux et leurs rivaux, les Scorpions. Je ne les aiment pas trop ceux-là, cette violence... J'étais là, en train de les regarder se faire la guerre... Ma guitare proche de moi bien sûr. Bah en fait, j'ai fait le plus grand des sacrifices pour sauver la peau d'un mec. Ouais, j'ai mis ma guitare entre lui et le couteau qui allait le transpercer. Ma pauvre petite, morte dans de telles circonstances. J'ai même utilisé son cadavre pour tabasser le mec et le faire filer. Dans tous les cas, pour avoir sauver la vie de l'un des leurs, j'ai gagné mon ticket et une nouvelle guitare. On m'a même trouver une sorte de casque micro qui me permet de chanter en même temps ! Le pied !

Un an que je suis parmi eux désormais et je me porte bien. Je continue à jouer ma musique dans le même but qu'avant. Ça donne un coté héroïque au clan, même si au fond, c'est juste pour le moral. Je resterais avec eux et sûrement périrait sous les coups d'un de nos rivaux, mais peu importe, seul compte ma musique. Mais au fond, j'espère que ça cessera et que je pourrais jouer avec un groupe, comme avant que le riding dévore la ville...


   
IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

    
TON PSEUDO ? Kitsumiro, Kuroiyaru
    QUEL ÂGE ? 20 ans
    COMMENT TU ES VENU ICI ? Skype est magique
    TES IMPRESSIONS ? Écriture un peu petite pour mon œil xwo
    TU CONNAIS LE CODE ?
Mangé par le Rouge ♠
    

    
      
FICHE PAR FALLEN SWALLOW

    
Jack W. Watkins
avatar
Créateur
Messages : 165
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 24
Validation



Bienvenue officiellement sur le forum ! ♫

Je te remercie déjà pour ton inscription et j'ai le plaisir de te valider officiellement !

Afin de recenser ton avatar, tu peux désormais te diriger par Ici ♠ puis ensuite pour demander ton habitation, c'est par là ♠.
Si tu veux un rp, passe par ce petit post.

Et surtout ; amuse toi bien avec nous ! :)

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


Dernière édition par Jack W. Watkins le Mer 2 Déc - 14:19, édité 1 fois
http://generation-riding.forumactif.org
kitty Kat
avatar
PNJ Graph
Messages : 65
Date d'inscription : 13/11/2015
Ouaiiissss un validé!!!! BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOO





3 ✿ D'Ardwyck
Contenu sponsorisé
 
Un barde? On aura tout vu [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lenaïc ; L'amour c'est comme une fleur, on la plante, elle grandit et puis une vache arrive et tout est fini.
» Nathalie Marquet et JP Pernaud se rabibochent-ils ?
» ON AURA TOUT VU ..... LOT DE CANICHES A VENDRE LBC
» Une lapine qui se met à photoshop? Non mais on aura tout vu
» Cahier, crayon, gomme... J'ai tout ! -Tania- ~Fini~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Présentations-
Sauter vers: