Partagez | 
 

 Prise sur le Fait [PV Ard']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait
Depuis combien de temps ais-je passé à fuir les scorpions lorsque je ne suis pas avec eux ? Tout le temps, je dirais. Depuis que je suis entrée chez eux, je dois faire super attention afin qu’ils ne découvrent pas ma vraie identité. Je me fais passer pour Rei Hôka, une ancienne rideuse solo, avec à son actif quelques délits de droits communs. Et pour cela, j’ai du quelques peu falsifier mon casier judiciaire. Mais bon, quoi de plus simple pour la hackeuse que je suis. Et c’est en accord avec le gouvernement bien entendu que j’ai fais ça. Donc du coup voilà, comment je me suis débrouillée pour atterrir chez ceux qui m’ont enlevé cet œil, ceux qui ont fait tant de mal à plusieurs personnes que je connais.

Afin de ne pas montrer qui je suis réellement, je laisse toujours ce côté noir de ma personnalité refaire surface lorsque je suis avec eux. Je méprise les gens en étant assez hautaine, je n’hésite pas à devenir violente lorsque quelque chose me contrarie au plus haut point. Enfin, vous vous en doutez peut-être mais je ne suis pas un cadeau. D’ailleurs, les deux personnes dont je me méfie le plus au sein de ce clan, c’est bien Klaine et Ardwyk. Après tout, ce sont eux deux qui ont quelque peu hissé le clan des scorpions à son apogée depuis que leur ancien chef s’est retrouvé en taule grâce à Jack. Cet homme avait déjà eu un meurtre à son actif avant toute cette histoire de street riding.

Ce matin là, je sortais de chez moi, fumant une clope tout en me rendant en premier lieu au Rider Store&Repair pour aller faire justement réparer mes rollers spéciaux pour la vitesse. Je n’utilise jamais ma technique de rang supérieure, simplement pour éviter tout soupçon. Et parce que connaissant Klaine, il serait bien capable de mener une enquête plus qu’approfondie sur moi pour savoir ce qui cloche. Je joue un double jeu assez dangereux. Restant une bonne heure dans la boutique à discuter avec le propriétaire pendant qu’il réparait mes roues, je me fis prendre une nouvelle leçon de morale. « Arrête d’user autant tes roues Rei ! Arrête de rouler n’importe comment ou de faire n’importe quoi avec ! » C’est… je dirais, presque toujours comme ça. J’aime rider, que ce soit en solitaire ou avec mon clan.

Après être sortie en remerciant milles fois le jeune homme, je me dirigeais de nouveau vers mon quartier. Le magasin de sport étant lui par contre sur le territoire des Dark’s Break. C’est également aussi pour cette raison que j’évite de trop trainer quand je viens ici. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Retournant dans le quartier, je partis à Ikebukuro. Fief avec Akihabara de la culture otaku. J’aime bien trainer dans ce quartier car je peux regarder un film gratuitement, sans même avoir besoin de rentrer dans un magasin. Ici, grâce à la hyper technologie, ultra développée, les écrans de publicité te passent en continu des extraits de nouveautés en terme d’animé, jeux vidéos. Donc en soit, ça fait un film gratuit à regarder pendant des heures. Il y a même parfois des publicités pour le street Riding. Ca, c’est la communication qu’effectue mon frère en douce pour amener plus de monde.

Pensant être toute seule, les mains dans les poches de mon jean troué, je regardais un des écrans géants, diffuser une pub pour un manga appelé Gangsta quand je me fis accoster par une vieille dame… Hum, si on me voit ici entrain d’aider quelqu’un… Bon tant pis, je devrais sûrement en assumer les conséquences. La vieille dame avait un cadeau à faire pour un petit fils qui aime beaucoup les mangas de combat et elle ne savait pas quoi lui offrir car il avait déjà tout. Merci la technologie de nos jours où l’on peut tout avoir en un claquement de doigt.

Après une heure à chercher avec elle un manga qui ferait l’affaire dans un magasin style Animestore, je ressortis de la boutique avec un large sourire du genre « Mais de rien madame, ce fut un plaisir. » Maintenant, reste plus qu’à savoir ce que je pourrais bien faire…

Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Qu’elle douce journée aujourd’hui. Une journée parfaite pour glander. Ard’ était là dans le QG des scorpions en train de dormir une clope éteinte au bec. Jamais il ne se sépare d’une clope. C’est ce qui risque de le tuer. Fumer trop nuit à sa santé et celle des autres, mais il s’en foutait royalement. Lui se dont il ne se foutait pas c’était la violence surtout gratuite et les scorpions. Les Scorpions doivent montrer que ceux sont eux les plus forts et surtout ne jamais aider les autres. Ils s’aident entre eux mais n’aident pas les autres. Ard’ est assez à cheval là-dessus, il pourrait même s’en prendre à Klaine si celui-ci vint aider une personne extérieure au clan. Il se réveilla une fois pour allumer sa clope et la fumer entièrement, ensuite prendre une bière pour ensuite retourner sur le canapé et se rendormir.

Il aimait faire ça de ses journées quand il ne ridait pas ou quand il n’avait rien d’autre à foutre. Se laisser aller sans que l’on vienne le faire chier. Fin on pourrait venir le faire chier car il fume encore dans le QG. Mais bon ça, ça lui passait au dessus, il était le second il faisait se qu’il voulait sans que personne ne vienne le faire chier. Et sinon si on le fait chier il frappe et tout le monde sait qu’il est aussi violent que le chef en personne. Alors que ça faisait 10 minutes qu’il s’était rendormit on vint le réveiller.

« Qui t’a permit de me réveiller ? Tu veux que je te tue ? »

« Non Non ! Mais je n’ai pas trouvé le chef alors c’est vous que je viens voir. Rei je l’ai vu aider une vieille dame. Alors que ça ne se fait pas chez nous. Et je ne savais pas quoi faire donc je viens vous avertir. »

Il lui demanda où elle se trouvait. Il se leva d’un coup et sortit en courant tout en claquant les portes. Il sauta en faisant un salto et tout en donnant un coup entre ses talons. Les roues qui se trouvaient sur le côté de ses chaussures se sont retrouvés sous les semelles. Il allait pouvoir rider et du coup aller plus vite. Il devait lui remonter les brettelles. Ce n’est pas comme ça que l’on se comporte chez les scorpions et elle le savait très bien. Personne ne doit aider les autres et cela rendu furieux Ardwyk. Rei allait en prendre pour son grade. Il allait l’envoyer à l’hosto pour sanction de désobéissance. Il avançait très rapidement en balançant ses jambes nerveusement. Sa chaine tapait contre sa jambe. Ça faisait un boucan d’enfer.

Si quelqu’un entendait ça, il savait très bien que ça annonçait la venu d’un monstre. Il cherchait la scorpion qui avait désobéis. Il la cherchait partout… Il se trouvait en haut du côté. Il voyait Rei sortir de l’animestore avec une vieille dame… IL commença à descendre cette côté, la chaine tapait de plus en plus vite et de plus en plus violemment contre sa jambe. Il s’arrêta juste en face de Rei. Le regard sévère, le visage fermé, elle devait bien savoir ce que ça voulait dire.

« Suis moi j’ai un truc à te dire ! Et t’as pas intérêt à te barrer sans que je puisse te parler sinon je te retrouve et ça va mal aller. »

Il continua de se déplacer pour aller dans un terrain vague. Ils vont pouvoir être tranquille dans cet endroit. Il tapa sur ses talons et les roues retournèrent à leur place sur le côté de la chaussure d’Ard. Maintenant il fallait voir si la blondasse allait le suivre.



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait
En fait, je n’ai pas du tout eu le temps de me demander ce que j’allais faire de ma journée que la face d’Ardwyk ainsi que sa voix super froide… venaient de me couper dans mes pensées. Et je n’ai pas mis longtemps à comprendre pourquoi il était venu ici. Il savait que j’étais là, supposée donc que quelqu’un m’avait espionné et avait donc vu que j’avais aidé une vieille dame à choisir un cadeau pour son petit fils. Son regard ultra sévère voulait tout dire ; et a le voir ici, tendu comme un string, j’allais clairement en prendre pour mon grade. Ne peuvent-ils donc pas lâcher un peu du leste sur leurs membres ou quoi ? J’ai l’impression que c’est aussi pire qu’au début où je suis entrée chez eux. C’est comme s’ils surveillaient le moindre des faits et gestes des membres du clan, pour être certains qu’ils restent fidèles à leurs idéaux. A vrai dire, j’ai un peu de mal à comprendre. Tss, je ne faisais rien de mal bordel.

Et vu son regard et son ton, j’avais plutôt intérêt à le suivre bien sagement. De toute manière, je sais très bien la punition que je vais me prendre juste pour ça. Les scorpions = violence en tout lieu. Même au sein du QG, c’est violence entre eux. Les mains dans les poches, je me contentais alors de le suivre jusqu’au terrain vague d’à côté mais gardant mes roues en place. On ne sait jamais si je dois m’enfuir en urgence. Je tiens à ma vie quand même. Le regardant froidement de mon seul œil valide, une clope à la bouche, je n’avais pas mes deux sabres non plus pour me protéger. Ça me laissait un très grand désavantage ça. Car il est certain qu’Ardwyk va jouer de la violence pour me corriger sur ce que je viens de faire et qui est si interdit, si punissable pour ces délinquants de première zone.

« Je sais très bien pourquoi tu es là, tu peux en être certain. Juste parce que quelqu’un a vu que j’avais aidé une vieille dame et que forcément, ça ne se fait pas chez nous… »

M’approchant d’un banc, je m’y assis tout simplement en fumant ma clope. Hors de question de rester à moins de cinq mètres de ce type. Je sais très bien quel degré de violence dont il peut faire preuve.

« Je m’excuse monsieur le Second en chef… Je ne le referais plus… »

Même si les excuses me semblent complètement inutiles. J’aurais pu largement être narquoise, mesquine mais nul ne doute que ça allait rajouter de l’huile sur le feu. Un peu maso okay mais pas à ce point là quand même. Bon bien entendu, ces paroles, je ne les pensais clairement pas. Du moins, je ne me doutais absolument pas que j’allais regretter d’avoir aidé cette vieille dame.

Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Le rouge attendait sa proie comme il se devait. Il allait la faire sortir de ses gonds et lui foutre de grosse mandale dans sa gueule. Il faut leur montrer qu’ils doivent respecter les lois des scorpions. Ils s’aident entre eux mais n’aident pas les autres. Les autres vont se faire voir. Rei allait être un exemple, il n’y avait personne d’autre c’est sûr, mais quand elle va revenir amochée, ce sera l’exemple. Ard’ est intransigeant et ne laisse rien passer. Il n’aime pas quand quelques chose ne tourne pas rond et que ça va à l’encontre des règles. Les règles sont faites pour être respecter. Bon les scorpions respectent seulement les leurs et pas celle des autres.

Il attendait toujours la jeune femme qui avait décidé de marcher alors qu’elle aurait pu venir en roulant. M’enfin bon ça agaçait grandement Ard’ et ce n’était pas bon pour la jeune femme. Quand il l’entendait arriver il ouvrit les yeux car oui en attendant il les avait fermé. Le regard froid de la jeune femme ne lui faisait aucun effet, il en avait déjà vu d’autre des regards dans ce genre. Et ça ne lui faisait pas froid dans le dos. Comment ça j’fais des petits jeux de mots ? C’est même pas vrai.

Il la regardait la clope au bec en train d’aller s’installée sur un banc à la droite de notre jeune homme. Il sortit de sa poche un couteau avec lequel il jouait. Il le lançait en l’air et le rattrapait soit sur le manche soit sur la partie aiguisé. Quand il attrapait celle-ci il commençait à saigner. Il s’en foutait, il avait l’habitude, alors que la jeune femme tirait sur sa clope, Ard’ lança son couteau qui se planta dans la mur derrière lui. Le couteau avait coupé et la clope de la jeune femme mais aussi son bandeau. Il était un bon lanceur le rouge. Puis il se déplaça rapidement pour se retrouver devant Rei et attrape son cou de sa main ensanglanté. Il la souleva par le cou tout en l’étranglant.

« TU te crois drôle avec tes fausses excuses ? Quand vas-tu respecté les règles qu’on impose ? »

Il savait qu’elle allait partir en ridant le plus vite possible, il en était conscient, mais il n’allait pas la laisser faire.

« Si tu cherches à t’enfuir en ridant... Je te jure que je te pourchasserais et quand je te retrouverais… Je te démembrerais, je te tuerais ! Je donnerais ton corps au cochon comme ça il n’y aura aucune preuve de ton meurtre ! »

Il était très sérieux en disant ça. Ça pouvait se lire dans son regard mais aussi dans son intonation de voie. Il faisait craquer les doigts de sa main gauche… IL était énervé et une simple excuse n’est pas adaptée. Il faut la remettre en place comme bonne leçon, il faut qu’elle arrête de jouer les rebelles et qu’elle suive les règles des scorpions. Si elle ne le fait pas, Ard’ va la surveiller encore plus et ce ne sera pas bon pour elle.



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Tout en fumant ma clope, je le regardais jouer avec son couteau. Fixant ce point, nul ne doute qu’il allait me l’envoyer à un moment ou à un autre… Je commence un peu à connaitre les agissements de ces scorpions, à force de les côtoyer. Je fronçais un peu les sourcils en voyant qu’il venait de se blesser avec sa lame et qu’il n’en avait rien à foutre. Putain, mais il ne peut pas faire un peu attention sans déconner ! Les hôpitaux sont déjà assez pleins à cause de toutes les blessures infligées lors des courses de street riding ou parce qu’un scorpion a envoyé quelqu’un à l’hosto… Alors se couper inutilement… A part pour montrer que sa lame coupe vraiment bien, cela ne sert à rien du tout. Tirant sur ma clope, je n’ai pas vu le couteau arriver. Un bruit derrière moi me fit sursauter, et la caractéristique de l’hémoglobine coulant un peu sur ma joue. Il venait de me couper légèrement à la joue alors que je fumais ma cigarette. Ayant juste eu le temps de prendre le couteau du mur, je sentis cette main commencer à forcer sur mon cou. Cette main ensanglantée…

Argh… Il n’y allait vraiment pas de main morte et pour le moment, je n’avais pas trop d’autres choix que de me laisser faire, ne devant pas trop me débattre alors qu’il était entrain de m’étrangler. Suffoquant, je savais que j’allais devoir faire quelque chose très vite. Hors si je commence à trop m’agiter, je vais manquer d’air encore plus rapidement. Alors bien entendu, le mieux est de rester calme même si je ne le suis pas vraiment. Bien compris monsieur que t’allait me rattraper si je m’enfuyais et me tuer en plus de ça... Seulement, je ne m’enfuirais pas même si quelque part, il me fait peur. Grimaçant en voyant qu’il armait son poing gauche, je savais que j’allais en prendre une si je ne faisais pas quelque chose tout de suite. Avant qu’il ne veuille me frapper, je me saisis du couteau avant de lui faire une entaille dans le bras, assez profonde pour qu’il me lâche. On va voir ce qu’on va voir. Tu veux jouer Ardwyk à ce petit jeu là ? Et bien on va jouer mon pote et je ne serais certainement pas la seule à me retrouver à l’hosto à cause d’une bagarre complètement futile.

« Tu veux vraiment te la jouer comme ça et en arriver jusqu’à ce que l’un de nous tombe ? Okay, très bien. »

J’avais toujours fait en sorte de rester un petit peu en retrait et très peu de fois, les scorpions au grand complet ont vu de quelle violence j’étais capable. En bonne manieuse de sabres, je savais également manier cette vulgaire lame à la perfection. Qu’il ne tente pas de me sous-estimer, le second du clan. Je sais tout de même me défendre même si je n’en ai pas forcément l’air. Après tout, je ne suis pas non plus rentrée chez les scorpions pour rien. Me reculant suffisamment afin de déjà reprendre mon souffle, et cracher mes poumons pendant que j’y étais, je n’allais pas attendre longtemps avant de lui sauter dessus. Ardwyk l’avait bien cherché. On ne sous-estime pas une Watkins ! Même si bien entendu, grâce à mes dons de hackeuse, tout le monde croit que je suis seulement Rei Hôka.

Après avoir repris mon souffle correctement et arrêté de cracher mes poumons en même temps, je me précipitais sur lui avec le couteau dans les mains. Il allait voir ce qu’il allait voir non mais. Jouant à moitié avec le couteau, je comptais bien essayer de le toucher au niveau du ventre. Oui directement, pour le faire s’arrêter en fait. Pour que tout ça, s’arrête le plus rapidement possible.

« Ne me sous-estime pas ! »


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Il tenait Rei dans sa main ensanglanté. Il l’avait déjà eu la main en sang plus jeune mais pas à cause de couteaux mais de bris de glace. Il se bat souvent et ça finit toujours mal. Là ça va surement finir mal. Ils vont sans doute tout les deux finir à l’hosto ou peut-être à la morgue qui sait. D’ailleurs il vient de se faire planter de son propre couteau. Il relâcha Rei du coup qui tomba au sol et qui pouvait maintenant respirer. C’est dommage il aurait pu lui briser le coup s’il avait serré plus fort, mais il n’est pas aussi méchant. Il n’allait pas la tuée, c’est une scorpion il ne faut pas l’oublier. Il ne tue pas ses camarades.

Elle avait le couteau d’Ard’ dans les mains. Sauf que ses couteaux sont spéciaux et seulement lui et le créateur. Donc Rei de pouvait pas savoir. Ard’ va donc devoir agir minutieusement lors de son attaque pour faire en sorte que Rei soit en difficulté totale. Il ne va pas lui retirer l’arme des mains ce serait trop simple. Il cherche à al voir combattre. Il veut la défier et la tester un peu. Il n’avait jamais pu la tester et là ça va être le cas. Elle était maintenant déterminer à le battre et il souriait en voyant ça.

« Tu tomberas la première ma chère ! Mais je doute fort que nous serons indemne, nous finirons surement à l’hosto, j’espère que tu n’as pas peur de ça. »

Il la regardait venir. Elle allait donner un coup avec le couteau. Il souriait en reculant un peu alors qu’elle voulait le couper au niveau du ventre.

« Regarde ça, mes couteaux sont bien plus légers que des couteaux ordinaires, tu as donc fait un mouvement trop ample ma chère ! »

Alors qu’elle avait fait un mouvement trop ample il bougeait son couteau pour essayer de le planter dans l’épaule de Rei, mais celle-ci va surement esquiver. Il va devoir y aller franco et ne pas se retenir. Il la regardait droit dans l’œil.

« Qui a dit que je te sous estimais ? Moi ? Je n’ai aucunement fait allusion à ça ! »

IL se recula de quelques pas pour chercher un moyen de l’attendre sans trop subir de dégâts. Sur le terrain vague il n’y avait pas trop de chose qui pourrait l’aider. Alors il va devoir faire sans. Mais il savait qu’il pouvait la battre, il n’avait pas encore son plan d’action en tête, mais il allait la battre. Il allait devoir utilisé la deuxième spécificité de son couteau mais celle-là une personne ayant vu l’attaque qu’il portera pour la reproduire après mais avec moins de puissance. Il attend donc la prochaine attaque de Rei. Ensuite ce sera à lui de rentrer dans le combat et de lui montrer qu’il y a un fossé entre les deux. Mais le fossé est-il grand ou petit ? Nous pourrons en juger à la fin du combat en voyant qui sera au bord de la mort et qui ne le sera pas.



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

En fait, je venais de donner un geste trop ample avec son couteau. Je ne l’avais pas remarqué tout de suite mais ce n’était pas un couteau ordinaire, lourd comme on en voit souvent. Non, celui-ci me paraissait bien plus léger… Et oui, c’est même certain que nous allions finir à l’hôpital tous les deux. Tant que l’on ne sera pas servi, tant que l’un n’aura pas mordu la poussière, il est hors de question d’arrêter ce combat. Même si la donnée que ce couteau est bien trop léger par rapport à l’habitude va m’handicaper davantage. Mes sabres sont aussi spéciaux car assez légers mais en comparaison, ce couteau est petit. Il n’y a donc pas le poids d’un sabre, même aussi léger qu’il soit.

« Haha, je n’ai pas du tout peur de me retrouver à l’hôpital, ne t’en fais pas pour ça ! »

Je devrais même y faire ma carte de fidélité un de ces jours tellement que j’y passe souvent en fait. Avec pleins de causes différentes bien entendu. Esquivant rapidement ce coup, mon épaule n’est pas passée loin d’être plantée. Non, ce serait bien dommage que je me retrouve avec l’épaule en moins pour quelques jours, voire une bonne semaine. Le regardant droit dans les yeux alors que je me reculais suffisamment, je devais vite réfléchir à un plan d’attaque contre lui. Je pourrais toujours essayer de lui casser un bras mais est-ce que j’en suis capable au moins ? Il va falloir que je trouve comment faire et vite. Avant qu’il ne prenne l’avantage et ne veuille me mettre à terre la première. Hors de question de se laisser faire.

« Oui j’ai constaté de moi-même qu’ils étaient bien plus légers… Mes sabres sont également légers mais il y a quand même le poids du fourreau alors je ne m’en suis pas tout de suite rendue compte. »

Quelle prouesse, je reconnaissais indirectement du bon travail fait sur ces couteaux. Un léger sourire apparut quelques secondes plus tard ; oui je savais comment je pouvais faire ça. L’avoir par la vitesse. Me reculant suffisamment, j’avais toujours mes roues de prête, ce qui était parfait comme ça. Me concentrant suffisamment, je mettais un peu de pression sur mes roues alors que celles-ci commençaient à chauffer, à crépiter puis comme si j’étais violemment poussée par le vent, je plongeais en direction d’Ardwyk, de son bras déjà blessé par mes soins. Prenant en volée son bras, je fis un mouvement de karaté pour dans un premier temps, tirer sur son bras et avec ma jambe, je donnais un coup pour qu’il tombe à terre et que j’écrase son bras dans le même temps afin de le lui casser. J’espère au moins que l’effet de vitesse doublé de la surprise aura marché sinon, je ne suis pas du tout dans la merde… La lutte sera bien entendu acharnée puisque je sais très bien que pour son bras cassé, il va me casser aussi quelque chose… Appuyant un bon moment sur son bras, espérant entendre ce joli bruit de craquement si caractéristique, je finis ensuite par m’enlever. Baissant même ma garde de quelques secondes…


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Elle n’avait pas peur de finir à l’hôpital. Au moins le rouge ne devrait pas se retenir pour le coup. Il pourrait s’amuser à la torturer, à la démembrer par la même occasion. Elle pourrait perdre l’usage de ses jambes et ne plus jamais rider. Ça lui ferait mal de ne plus rider et il en était conscient. Mais il ne le ferait pas, ça ne lui plairait pas non plus de ne pas pouvoir rider. C’est une de ses passions maintenant le ride. Alors il pourrait quand même lui péter une jambe histoire qu’elle ne ride plus pendant un moment. Il pourrait mais le ferait-il vraiment ? Nous le verrons durant ce combat qui n’est pas gagner d’avance. Il s’est laisser avoir au bras et en jouant avec son couteau il s’est couper la main et donc il perd un peu beaucoup de sang. Il va donc devoir faire attention à ne pas en perdre d’avantage. Quand il aura attaqué Rei et qu’il l’aura mit en difficulté, il se fera un garrot avec sa ceinture.

« Tant mieux que tu n’es pas peur d’aller à l’hôpital, je ne retiendrais pas mes coups comme ça ! »

Un petit sourire apparu sur le visage du rouge après avoir dit ça. Il n’était donc pas obligé de se retenir, il allait pouvoir la briser comme bon lui semble. Elle avait remarqué que les couteaux étaient léger mais n’avait pas réussit à bien évaluer leur poids et donc elle avait fait un mouvement trop ample, mais avait réussit à esquiver l’attaque du rouge. Il savait qu’elle allait se défendre. Ce n’est pas une merde non plus. Elle reste une membre lambda du clan, mais fait quand même partie des meilleurs et ça, Ard’ sait le reconnaître, mais il ne le dira jamais.

« Oui mais maintenant que tu le sais, je n’ai plus aucun effet de surprise, mais ce n’est pas grave, je gagnerais quand même. »

IL est toujours aussi fier de lui et il croit beaucoup en sa puissance. Personne ne pourrait lui enlever ça. Il l’a vit reculer et la laissa faire. Il se demandait comment il pourrait l’attendre. Elle avait gardé ses rollers et donc elle allait s’en servir. Il vit ce moment arriver quand ses roues tournoyaient, ça commençait à chauffer et même à crépiter. Il se doutait qu’elle allait s’en prendre à son bras qui saignait. Il contractait au plus les muscles de son bras et se mit en position défensive. Une position dans laquelle l’attaque serait moins efficace car une partie serait directement envoyer dans le sol… C’est ce qu’il croyait jusqu’au moment où il se retrouvait le bras coincé dans la jambe de Rei et dont celle-ci le mit au sol. Elle restait là en train de bloquer son bras pour ne pas qu’il le bouge. Il contractait encore plus ses muscles. A peu de choses elle lui brisait le bras. Elle se releva plus tard. Elle lui avait fait une sorte de garrot et il saignait un peu moins du coup, il pouvait la remercier un peu pour ça, mais il ne le fera pas. Il avait vu qu’elle avait baissé sa garde et prit son couteau et lui assena un coup en se relevant. Mais elle mit le couteau en travers de sa lame. Il souriait, il tapa la lame à un millimètre du milieu et vers la main. Si elle avait bien vu l’attaque elle pourrait refaire la même, car là, la lame va bouger un peu et ça déstabilise beaucoup quand on se bat, même pour ARd’ alors que ce sont ses couteaux.

Il se reculât et enleva sa ceinture. Non il ne lui faisait pas de striptease. Il prenait simplement sa ceinture et se la mit autour du bras en serrant au maximum. Il se fit donc un garrot au bras pour ne pas saigner davantage, il avait déjà perdu beaucoup de sang. Et il ne devait pas en perdre davantage sinon il va perdre son combat.

« Je pense que ton attaque à échouer à un cheveu près, tu ne me casseras pas le bras si facilement hein ! »

IL se mit donc en position de défense et attendait l’attaque de la scorpionne qui ne devrait pas tarder, il ripostera à ce moment là.



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Un peu plus et je recevais la lame en pleine main. Si je n’avais pas mis le couteau en travers au dernier moment, j’aurais pu perdre un bras pendant un temps, je pense. Il avait tenté de viser le bras ou du moins tenter de m’assener un coup, c’était vraiment passé à un cheveu près pour le coup. Et mon attaque n’avait pas non plus marché car je n’avais pas entendu le tant espéré bruit de craquement, synonyme que je lui avais cassé le bras. Mais bon, je sais que Ard’ est plutôt coriace dans son genre. Ce n’est pas le second des scorpions pour rien après tout. Par contre, je n’ai pas trop compris ce qu’il venait de faire mais ça me rendait ultra perplexe là. La lame semblait avoir bougé et ça va être déstabilisant… Je ne sais pas si je peux me risquer à attaquer efficacement comme ça.

Alors que je m’apprêtais à me défendre, en le voyant prendre sa ceinture, je soupirais de soulagement en voyant qu’il se faisait seulement un garrot. Ça m’aurait fait un peu chier qu’il utilise sa ceinture pour essayer de me fouetter avec. Je devais maintenant réfléchir quoi faire pour continuer de l’attaquer et lui casser réellement le bras cette fois-ci.

« Ouais apparemment, mon attaque a raté d’un chouia… J’ai cru que t’allais tourner de l’œil plus rapidement avec tout ce sang perdu. »

Pour me donner un avantage mais c’est raté, bien trop résistant. D’ailleurs, attends c’était quoi cette sorte d’attaque avec son couteau ? Donner un coup dans le manche pour faire bouger la lame non c’est ça ? Je ne sais pas si je serais en mesure de la réutiliser. Ha oui d’abord, il faut que je vérifie quelque chose. Je pourrais peut-être utiliser une de mes techniques au sabre avec sa lame. Ah quel dommage de ne pas avoir pris mes sabres avec moi ; je lui aurais montré combien je peux être redoutable. Bien plus qu’avec cette misérable lame. N’attaquant pas tout de suite, je commençais à jouer au jongleur avec le couteau, faisant comme une sorte de danse avec. M’appropriant ainsi ses vertus très légères, je devais juste faire attention à ne pas faire de mouvements trop amples. Achevant cette sorte de petite danse, j’avais mal évalué le final et me coupais au milieu de la main droite. Pas spécialement pratique mais je suis gauchère alors ça va.

Faisant tourner le couteau dans ma main gauche, je me concentrais sur ce que je faisais, évitant soigneusement de regarder mon sang. J’en ferais une syncope à tous les coups… Et ce serait con de perdre connaissance en plein combat. Reprenant de l’élan sur mes rollers, je commençais à tourner rapidement autour de lui, atteignant une vitesse supérieure à la moyenne avant de sortir du périmètre pour plonger sur le jeune homme avec le couteau bien en main. Tapant dans sa lame bien où il faut pour que celle-ci bouge, espérant ainsi le déstabiliser. Je ne m’arrêtais pas là pour me remettre à attaquer, lui foutant un coup de poing dans le visage tant que j’y étais. J’allais clairement devoir trouver une autre tactique pour arriver à lui péter son bras.

« Je commence à m’habituer à ta lame. Ha vraiment dommage que je n’ai pas quelque chose de plus long, je t’aurais déjà tranché le bras en moins de deux. »

Pas modeste pour un sou oui ! Bah quoi, j’ai le droit de jouer les fière tout de même. Me remettant en défensive après m’être rapidement reculée, je devais à la fois réfléchir à la prochaine attaque et certainement parer ce qui allait venir.


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Es deux scorpions se battaient. Mais il faut dire que le rouge est très porté sur le fait de respecté les règles. Rei avait essayer de lui casser le bras, sauf qu'il était plus résistant que ça. Mais bon la prochaine fois, son bras se cassera. Il est humain pas fait de pierre ou d'acier qui résiste beaucoup. Le combat allait durer encore un peu mais bientôt ce sera finit. Les deux vont finir à l'hôpital, mais Ard' sait déjà qu'il aura un bras en moins. Mais lui, il ne cassera rien à la jeune femme. Pas par sympathie mais par éducation.

"Ahah, je ne tournerais jamais de l'œil ! Je serais toujours là pour hanter tes jours !"

Elle s'amusait avec le couteau du rouge. Elle essayer de s'approprier ses vertus légères. Elle jonglais avec, mais à la fin, elle se coupa la main droite. Il ricanait alors en voyant cela, elle n'avait pas totalement réussit à utiliser le couteau. Il devait être encore un peu trop léger pour elle. Ce n'est pas comme ses sabres. Là c'est plus petits et beaucoup plus léger vraiment trop léger pour elle. Elle attaqua le rouge au niveau de la lame comme il l'avait fait. Elle avait réussi et le rouge regardait sa lame. Ensuite elle envoya son oing au niveau de son visage sauf qu'il stoppa l'attaque avec sa main gauche. Elle se recula, il fallait maintenant qu'il passe à l'action et ne plus la laisser se battre comme elle veut.

"Hmm... Mouais, non je ne suis pas découpable aussi facilement ! Donc tu ne m'aurais pas découper comme ça !"

Il activa ses rollers qui apparurent en dessous de ses chaussures. Il se mit a rider et tourner autour de Rei. Il fallait qu'il l'attaque et rapidement. Pendant qu'il tournait il réparait sa lame, il avait été déstabilisé quand elle toucha sa lame au bon endroit. Mais bon il savait comment le réparer et pas elle. Donc il s'élança vers elle quand il a finit de le réparer. Il visait avec sa main gauche et donc son couteau le visage de la jeune femme, mais elle allait sans doute parer son attaque. Il envoya donc un coup de poing dans son ventre, mais l'attaque est cacher par sa première attaque. Donc la seconde elle ne devrait pas pouvoir la parer comme elle est plus discrète que la première, mais on va voir ce qu'elle va faire.




Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Haussant un sourcil, il commençait grandement à m’énerver avec ses couteaux et son air plus que fier de second des Scorpions. Ça aurait été tellement plus simple si je pouvais seulement être du gouvernement et être une ennemie de tout le monde. Tiens, je devrais demander à Jack de faire de moi, un agent spécial qui traque les délinquants dans son genre tout en allant à diverses courses pour le plaisir. J’avoue que j’en demande beaucoup pour le coup mais j’ai toujours préféré agir de manière solo. Enfin… ça c’est depuis que nous sommes ici au Japon et que je n’appartiens finalement pas à un groupe que j’aime. Fin bref.

« Fais le fier autant que tu veux, si j’avais mes sabres, je t’aurais tranché le bras en moins de deux. »

Restant sur mes gardes, je le regardais me tourner autour, m’apprêtant à recevoir sa prochaine attaque. Nous sommes tous deux handicapés si on compte que je lui ai tout de même bien fait mal au bras et pour ma part, j’ai une main en moins après m’être « poignardé » avec sa lame. Il va falloir finir ça très rapidement ; je déteste quand les combats deviennent plus que long. Hum… Prévoyant son coup, je me penchais sur le côté pour parer son attaque ; il pensait vraiment m’avoir avec… Et merde !

Prenant son coup en plein dans le ventre, atterrissant pliée en deux sur le sol, je me mis à tousser mes tripes. Me tenant le ventre tout en le regardant de manière froide et limite l’envie de l’étriper tout de suite, je pris d’abord le temps de me remettre de ce coup avant de finalement me relever tant bien que mal. Bon, vite, réfléchissons.

« J’te retiens pour ça connard… »

Malheureusement, il n’y a rien du tout pour pouvoir m’aider mais je devrais quand même pouvoir arriver à prendre de l’élan pour lui sauter dessus et espérer cette fois-ci lui casser son bras correctement. Histoire de le mettre hors d’état de nuire pendant un petit moment. Peut-être que comme ça, il arrêtera de me faire chier. Me mettant assez loin de lui, je commençais à décrire des cercles autour de lui, tout en augmentant un peu plus ma vitesse à chaque tour. Puis au bout d’un moment, comme s’il y avait un obstacle devant moi, je me mis à sauter dans l’unique but de plonger sur Ardwyk. Je suis vraiment en difficulté du fait que je n’ai pas d’armes et comme il ne se bat pas vraiment à la loyale, je n’ai pas trop le choix que d’utiliser ce que je peux.

« Je vais te le péter ton bras j’ai dis ! »

M’acharnant sur lui, à prendre son bras déjà blessé pour essayer de le lui casser. J’ose espérer entendre le joli craquement qui annoncera que c’est cassé d’ici peu de temps. Une fois son bras entre les mieux, je tentais une fois de plus de le lui tordre dans tous les sens, sachant aussi bien que je ne pourrais pas totalement me défendre contre ses tentatives d’attaque.


[Hrp : désolée pour le gros retard >< Je propose qu'on passe direct à l'hôpital après ton post]


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
L'attaque du rouge avait bien fonctionné, il l'avait mise en difficuté et elle toussait. Il aimait ça, il trouvai qu'elle était une bonne distraction, s'il pouvait faire plus ce sera même encore plus dôle. IL était donc content et souriait au vu de son attaque elle était forte mais pas encore assez pour le battre et encore il ne se battait pas à fond, il n'aime pas faire de mal aux filles à la base. fin si mais dans une autre façon ! Pas en se battant de la sorte. I la regarde se reveler et l'écoute parler. Il se mit à ricaner quand elle dit qu'elle le retient pour un coup de poing.

" Tu devrais me retenir pour autre chose que pour un petit coup de poing de rien du tout !"

Le combat n'était pas finis, les deux le savait et Ard commençait à avoir de lus en plus mal a son bras, elle avait quand même bien toucher son bras sur la première attaque, il va donc essayer qu'elle ne puisse pas s'appocher une nouvelle fois de son bras. Mais va-t-il réussir car elle est quand même agile la blondasse ! IL se tenait sur ses gardes mais avait déjà dans l'idée que son bras était casser. Elle faisait des cercles ! Pis quelle vint vers le rouge tout en sautant ! Il savait qu'elle visait son bras et il l'abandonna et se protégeant avec. Elle avait donc son bras dans les siens, il la tenait à sa merci par le même occasion. Il sentait qu'elle se resserait et qu'il ne pourrait plus se dégager. Il souriait encore et toujours et releva son bras pour qu'elle ne touche plus le sol.

"J'ai perdu mon bras mais toi tu es a ma merci !"

Il se mit a rouler vers un poteau, le bruit des rollers sur le sol ont masquer le bruit du craquement qu'avec son bras quand il s'est casser. Il ne savait pas si Rei l'avait entendu, mais lui non, mais il l'avait sentit par contre et ne pourrait plus se servir de son bras pendant un ou deux mois. Et oui c'était le prix à payer pour réprimander une scorpion mais aussi pour voir ce qu'elle vaut en combat. Si elle s'améliore elle pourrait attendre le niveau du rouge. Il s'écrasa contre un poteau avec Rei en première, il souriait et vint approcher sa bouche de son oreille.

"Tu vas avoir mal chérie !"

Puis il l'envoya sur le sol et tenait dans sa main gauche son couteau. Il voulait lui mettre un coup de couteau mais au dernier moment, il se rapella ce que sa mère adoptive lui avait dit, il ne fallait pas s'en prendre à une femme. Ard' ferma les yeux et rangea ses roues. Le rouge donna un petit coup de pief dans la cheville gauche de Rei, il avait mit assez de force pour lui fouler. Ardwyk tourna les talons et commença à marcher avant de tomber dans les pommes, il avait perdu trop de sang et s'était bien battu, ils vont sans doute se retrouver dans un hôpital.

Il se réveilla le soir et une infirmière lui expliqua qu'ils ont retrouver la jeune femme et lui dans un terrain vague dans les pommes. Il était le premier des deux à se réveiller et Rei était dans la lit d'à côté en train de dormir. il la regardait, il la trouvait minonn a dormir la comme ça, comme-ci de rien n'était. Il se releva et vit qu'il avait un platre au bras. Elle avait réellement réussi à lui casser, elle sera contente. Il la voyait là dans la lit, il voulait se la faire, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu une fille dans son lit. IL la vit se réveiller et se rapprocha d'elle, il n'allait pas lui laisser le temps d dire quelque chose qu'il commença à la tripoter ! Il commençait doucement a toucher ses seins par dessus l'habits, tout à l'heure se sera sans les habits, il va la faire monter au septième ciel !



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Je venais de lui casser son bras, rien qu’avec le petit craquement familier d’un os qui se casse. J’avais un grand sourire fier, c’est clair. Arriver à casser quelque chose au second des scorpions, c’en est une première. Seulement, je me suis retrouvée explosée contre le poteau puisqu’il m’avait pris dans sa chute. Connard… sifflant doucement de douleur et pour ne pas me laisser le temps de faire quelque chose, je me retrouvais sur le sol. N’ayant pas eu le temps de reculer ou de me relever rapidement, une douleur lancinante dans ma cheville me fit dire avec ce coup de pied que ma cheville était sans doute foulée, que j’allais bien en avoir pour une bonne semaine. Tout ça à cause de mon corps qui a une constitution légèrement plus fragile que la normale.

Je me mis légèrement à rire en le voyant tomber dans les pommes un moment après parce qu’il avait perdu trop de sang. Et bien, je dois dire que je m’en sors quelque peu mieux que lui-même si je risque de pas non plus pouvoir me servir de ma main avant quelque temps à cause de la coupure que je me suis faite avec son couteau. Mais c’est sans compter sur le trop plein de fatigue qui m’acheva moi-même un peu après.

[…]

Encore un peu dans les vapes, je n’ai rien compris à ce qui m’arrivait sur le moment. Un gars sur moi entrain de me toucher un peu de partout et je suis dans une chambre d’hôpital… Mettant un peu de temps à reprendre réellement contenance, c’est quand j’ai vu Ardwyk sur moi que j’ai commencé à me débattre en criant à moitié.

« NAN MAIS CA VA PAS LA TETE ?! »

Me faire toucher par un scorpion et encore pire par lui ? Non mais non ! Lui enlevant la main de ma poitrine, je le regardais en fusillant du regard. Non mais il manquerait plus que ça tiens ! Il a cru quoi cet imbécile ? Et puis déjà, il compte faire quoi avec un bras dans le plâtre ? Non mais quelle blague.

« Tu comptes faire quoi là ? Te suffit pas de te faire mettre au placard pour un bon mois ; faut que t’essaie de sauter une de ton clan. C’en est du joli dis donc monsieur le second. »

Décontenancée par son comportement, je ne comprenais plus trop pour le coup. Mais je n’allais certainement pas le laisser faire. Non pas que me tripoter la poitrine me fasse de l’effet mais c’est impardonnable et inconcevable ce qu’il vient de faire ! Croisant les bras au niveau de ma poitrine, je n’avais pas franchement remarqué que le vêtement avait une ouverture à ce niveau là… Un peu trop fatiguée par les médicaments qui me shootent plus rapidement.


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Le rouge essayait de la tripoter mais avec un bras dans le plâtre il va avoir un peu de mal, mais bon il va quand même réussir. Il a toujours son autre bras pour pouvoir s'amuser comme il pouvait ! Alors que Rei se réveillait, elle mit un peu de temps à comprendre que c'était Ardwyk qui était en train de la tripoter, quand elle le remarqua elle se mit à hurler. Ard' était juste à côté il eu un peu mal à la tête sur le coup mais cela va passer rapidement. Elle enleva sa main de sa poitrine, dommage il l'avait bien en main celui-là. IL l'écoutait parler par la suite. Elle avait l'air de ne pas vouloir se laisser sauter par Ard', va-t-il devoir la forcer? Non il n'en avait pas la force puis même si elle se débattait elle aurait juste besoin de mettre un coup dans son plâtre pour qu'il arrête tout. Alors qu'il passa un doigt sur le ventre de Rei faisant des aller retour de haut en bas il allait lui répondre.

" Je comptais te sauter, ça se voit non? Ce n'est pas cette blessure et ce plâtre qui vont me mettre au placard ma chère ! Tu me connais mal si tu penses ça ! Ouais je sais que c'est du jolie mais faut bien répondre à nos désir !"

Il la regarde croiser les bras, ses seins remontaient un peu. Il vit même le début d'un de ses tétons. Il souriait à la vu de ce téton. Il la regarda droit dans les yeux et vint pincer le téton de Rei.

"Si tu mets ça sous ma vue comment veux-tu que je ne veuilles pas te sauter?"


Il tourna les talons et alla vers la fenêtre de la chambre. Mais il avait oublier une chose c'est que son dos n'est pas fermé du coup la jeune femme peut mater son fessier muscler. Il resta plusieurs minutes devant la fenêtre à contempler ce qu'il y avait dehors tout en caressant son plâtre.

"Je suppose que tu es contente d'avoir pu casser mon bras hein?"



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Pour une raison inconnue, je me suis mise à rougir alors qu’il débitait de la merde. Donc c’est bien ce qui me semblait ; finalement tous les mêmes. Me foutre dans leur lit alors que je ne suis même pas tant mignonne que ça. Répondre à nos désirs… Est-ce que j’ai vraiment du désir pour lui ? Je ne sais pas. D’accord, il est plutôt mignon mais c’est un scorpion merde ! Un type qui a foutu la merde, qui continue de foutre la merde à travers la population.

« Hé tu fais quoi ? »

C’est en regardant et sentant le pincement sur mon téton que j’avais remarqué que mes seins étaient quelques peu à l’air… Rougissant énormément à ses paroles par la suite, je refermais bien vite ma blouse d’hôpital pour éviter de les montrer davantage. Lui vouloir me sauter… ouais donc c’est juste pour le physique « avantageux » que je dispose, pas pour ce qu’il y a à l’intérieur. Donc comme tous les mecs, tous des chiens. Même Jack qui a été le pire des lâches même si je peux comprendre que de s’être fait une fois agressé gravement par un scorpion peut conduire à la lâcheté.

Le suivant du regard, le voilà qu’il s’était mit à la fenêtre et donc dos à moi. Ainsi j’avais ses fesses en lignes de mire ainsi que son dos. Je me risquais à mater un peu parce qu’enfin de compte il est pas mal du tout. Ricanant à sa question alors que mon regard ne décollait pas de son dos en particulier, je finis par lui répondre après quelques secondes de silence.

« Oui fière de moi effectivement ! Tss… pourquoi la ligne de ton dos est si craquante… ? »

M’apercevant de ce que je venais de dire… je me suis mise toute de suite à rougir à nouveau. Et merde, mais qu’est-ce qu’il me prend à la fin de dire ça. Pas comme s’il était sexy. Me levant alors de mon lit discrètement, pratiquement à cloche pied à cause de ma cheville, je viens m’approcher de lui et lui flanquer une fessée.

« Je me venge pour le pincement de téton. »

Le poussant un peu par la suite pour admirer la vue par la fenêtre, je me demandais combien de temps nous allions rester ici. J’ose espérer pas plus d’une journée ; ce serait juste tellement inutile pour les blessures que nous avons. Après un moment à contempler l’horizon, je me retournais m’apprêtant à retourner dans mon lit. Sauf qu’en appuyant sur ma cheville blessée, j’en perdis comme l’équilibre et m’étant accrochée à Ardwyk, le but était bien évidemment de l’entrainer avec moi dans cette chute. D’accord, je suis méchante, il a un bras dans le plâtre mais je suis un peu sadique aussi, faut pas m’en vouloir. Et là, j’eus envie de tuer mon corps tandis que mes lèvres pressèrent celles du jeune homme pour un baiser endiablé.

« Hum… oula qu’est-ce que je fous moi… »

Détournant rapidement le regard tout en restant sur lui. Je le sentais comme collée contre moi et ça n’était pas forcément bon… En tout cas pour mon esprit qui disait tout sauf oui.

« On devrait peut-être se relever non ? »


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21
Toujours dans l'hôpital, Ard' voulait se faire Rei et celle-ci rougissait quand il a di qu'i voulait la sauter. Ensuite alors qu'il lui pinçait le téton, elle rougissait aussi ! On dirait une habitude, quand on lui dit ou fait un petit truc cochon elle devient rouge comme une tomate, elle n'a pas l'habitude ou quoi? M'enfin, par la suite, elle rangea ses nichons pour ne plus les montrer à Ard', dommage il aimait bien regarder ! Il lui avait posé une question et elle en ricanait, juste avec ce ricanement il savait qu'elle était fière d'elle. IL allait devoir rester plus dans cet hôpital qu'elle. elle sortirait demain ou après demain tout au plus, Ardwyk lui une voir deux semaines ! Il n'allait pas pouvoir resté là sans avoir serré au moins une fille !

Toujours dos à elle, il avait entendu qu'elle parlait de son dos. Elle devait donc le mater vu qu'elle parle de son dos. Il se rappela que son dos était ouvert et qu'elle pouvait voir son dos et entre autre son beau fessier. IL rigolait intérieurement, peut-être qu'en lui aillant montrer son dos et ses fesses elle allait être excitée, fin il espérait.

"Peut-être parce que j'ai fait beaucoup de musculature ou que je suis craquant de base?"

Il avait répondu sans se retourner, il faisait exprès de rester dos à elle. il voulait lui donner envie et quelques secondes plus tard il fut surprit. Vous vous demandez pourquoi? Et bien Rei venait de mettre une fessée au rouge, il ne s'attendait pas à ça ! Il regarda la scorpionne qui venait de le pousser pour se mettre à ses côtés.

" Heureusement j'ai rien fait d'autre sinon tu aurais fait quoi? Tu m'aurais mit un truc dans mes belles fesses musclées?"

Rien que d'y penser le rouge frissonna, il ne voulait pas ça, il a sortit ça sans réfléchir. Alors qu'il contemplait l'horizon, Ard' passa sa main gauche sur l'épaule de Rei et l'attira vers lui.

"N'y voit aucune proposition c'est simplement pour éviter que tu prennes trop appui sur ta jambe que je t'ai foulé ou bien pour éviter que tu prennes trop appui sur l'autre et que tu es encore plus mal !"

Cela faisait un peu romantique, ce n'était pas le but d'Ard'. C'était peut-être un moment de gentillesse dans sa vie. Il en faut bien de temps en temps et c'état peut-être le moment d'être gentil. Elle se retournait sans doute pour aller dans son lit, mais cette blonde (sans mauvais jeu de mots) prit appui sur son pied où elle avait la cheville foulée. Elle avait prit appui sur Ard', mais comme il avait pas recouvré toutes ses forces il tomba avec Rei. Manque de pot il tomba sur son bras droit en premier, il allait sans doute être encore plus casser. IL va rester encore un peu plus longtemps à l'hôpital, bon la deuxième fois il n'allait pas lui  en vouloir, elle n'a pas fait exprès.

Ils étaient tout les deux tomber, mais en tombant ils se sont embrasser dans un baiser endiablés. il regardait Rei détourner le regard après ce baiser. il se redressa en grimaçant un peu, il avait mal dans le bras du fait d'être retomber dessus. Il regarda Rei droit dans les yeux en souriant

" Ce que tu fous? Bah rien tu assouvis tes pulsions en m'embrassant ! Si tu veux on peut se relever, mais on peut coucher ensemble en restant cacher là parce que je pense que dans pas longtemps quelqu'un va venir. Et tu es déjà restée assez longtemps ici avec une petite entorse. Grand max tu sors demain matin ! Donc si tu veux on en profites maintenant que je te fasse monter au septième ciel sinon je laisse tomber j'irais voir quelqu'un d'autre ce n'est pas un soucis."

Il est vraiment dans un jour de bonté car habituellement il l'aurait violé sur place sans plus attendre. Je ne sais pas ce qu'il lui arrive au rouge, mais il est gentil en ce moment ! Est-ce le fait qu'elle l'ait rejetée ? Peut-être mai en tous cas, il n' pas l'envie de la forcer.



Rei L. Watkins
avatar
Scorpion
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2015

WATKINS
Rei Liz

SEIKA
Ardwyk

Prise sur le fait

Le regardant, j’eus un léger rictus avant de croiser les bras et le regarder fixement.

« Effectivement, je t’aurais mis un bel objet dans les fesses pour te faire bien du mal. »

Je me suis sentie ensuite pratiquement blottie contre lui. Et voilà qu’il me sortait une raison tout à fait bidon parce que je sais très bien que son but c’est de me serrer. Il l’a dit lui-même qu’il me sauterait bien et d’atterrir dans ses bras juste pour que je ne m’appuie pas sur ma cheville, c’est une tentative pitoyable de détourner la chose. Je me fiche d’avoir encore plus mal à ma cheville blessée. Et donc nous étions tombés tous les deux par ma faute. J’suis sûre qu’il est entrain de penser que je suis une vraie blonde maladroite. Pffeuh. S’excusant en bafouillant de lui avoir fait mal au bras, je me redressais au moins un peu. Ca allait être un peu compliqué de me relever tout de suite là. Et ce qu’il était entrain de dire là…

Rougissant un peu, il voudrait limite que je le baise là ou quoi ? Rougissant un peu, je restais sur lui, assise tout en le regardant fixement. Croisant les bras en le regardant avant de me relever rapidement car quelqu’un toquait à la porte… Et fuck…

« Vous voilà apparemment en pleine forme tous les deux… Mr Seika, vous êtes tombé ? Vous allez sans doute en avoir pour un peu plus longtemps. »

« Oups… gomen… »

L’infirmière aida Ard à se relever puis me regarda, me disant que je pourrais sortir demain et que pour le jeune homme, le surlendemain, le temps de savoir s’il y a eu conséquence sur sa blessure au bras. Elle nous laissa ensuite, un regard que je ne saurais qualifier dans notre direction. Préférant alors retourner dans mon lit, je ne dis plus rien jusqu’au lendemain. Sortant de l’hôpital en béquilles, je lâchais un léger regard vers Ard avant de partir en ricanant un bon courage à l’hôpital. Rentrant chez moi, j’en profitais pour échafauder de nouveaux plans avec Jack sur la bataille qui nous permettra de gagner sur les scorpions. Et en repensant au rouquin, celui que j’avais embrassé sans le vouloir et qui m’avait avoué publiquement qu’il me sauterait bien !

Okay il est bien sexy mais tout de même ! Je ne peux décemment pas baiser avec mon ennemi hein ? Jack n’en saurait rien de toute manière mais est-ce que j’en ai vraiment envie ? Est-ce que je peux au moins me le permettre ? Oh et puis merde hein, j’suis en manque, j’en ai marre de ce monde de merde alors un peu « d’amour », ça ira bien hein ! Bougonnant contre moi-même, j’attendis le soir même pour m’introduire dans l’hôpital et plus particulièrement dans la chambre du roux. Sans rien dire, je m’approchais de lui et viens l’embrasser langoureusement. Un certain désir montant en moi. Et je n’avais pas fais les choses à moitié puisque je m’étais habillée d’une mini jupe et d’un bustier laissant apparaître mes nombreuses courbes au bon endroit.

« Je te prends sans doute par surprise mais je m’en fiche. »

M’approchant bien de son lit, je finis par monter dessus, guidée uniquement par mon désir. Et me retrouvais à califourchon sur lui en le regardant tout simplement, bercée par l’obscurité qui se trouvait dans la chambre.


Ardwyk Seika
avatar
Second des Scorpions
Messages : 525
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 21

Ils étaient au sol. Etre tomber sur son bras ne lui avait pas fait que du bien. Il allait devoir rester plus longtemps à l’hôpital, elle devait être fière d’elle la petite Rei. Elle allait sans doute sortir le lendemain mais pour Ard’, maintenant ce serait un peu plus longtemps. De toute manière si c’est trop long, il risque de sortir lui-même sans l’avis des médecins. Il n’a pas que ça à foutre de rester planqué dans un hôpital alors que son clan a besoin de lui. Elle rougissait assise sur Ard’, il voulait qu’elle se déshabille et qu’ensuite, ils commencent à coucher ensemble ! Mais alors qu’elle allait peut-être le faire on toqua à la porte. Elle e releva rapidement et c’était simplement une infirmière qui venait les voir.

« Ouais je resterais plus longtemps si je le décide, si j’ai envie de me barrer et bien je vais me barrer que vous soyez d’accord ou non ! »

Elle aida par la suite le rouge à se relever. Mais il n’avait pas besoin d’aide c’était un grand garçon. Elle expliqua que le lendemain Rei allait sortir et que le scorpion se serait le surlendemain, mais il savait déjà qu’il allait sortir dans plus longtemps car il n’est pas tomber doucement sur son bras. Elle partit plus tard en laissant les deux jeunes gens en les regardant d’une certaine façon qui ne pouvait être qualifié.

« Je pense pas sortir après toi mais plus une ou deux semaines plus tard, je pense tu dois être encore plus contente de m’avoir encore plus casser le bras ? »

Elle n’avait jamais répondu à la question du rouquin. Il n’aura sans doute jamais de réponse. Elle partit le lendemain et le rouge eu dans la journée plusieurs test. Et il s’avérait que son bras avait de nouvelles fractures. Il se demandait réellement si elle avait fait exprès de le faire tomber sur son bras ou non. Il allait donc devoir rester au minimum une semaine et demi et au grand maximum deux semaines. Il ne savait pas s’il allait pouvoir tenir et ça le faisait déjà chier. Surtout que maintenant il était tout seul, il n’avait personne à qui faire chier. Il va rester tout seul dans sa chambre que c’est dommage pour lui. Sur qui il va pouvoir taper. Il était en train de se morfondre jusqu’au soir où il resta seul dans sa chambre sans lumière allumé. La seule lumière qui baignait dans sa chambre était celle de la lune qui l’accompagnait dans sa solitude. Le roux commençait à s’endormir, mais il fut réveillé par un baiser langoureux. Il ouvrit les yeux et vit Rei en belle tenu d’ailleurs, elle n’y était pas aller de main morte pour ce soir. Ard’ voyait sa mini-jupe et son bustier grâce à la lumière de la nuit.

« Ce n’est pas grave ! Je vais me venger en te baisant comme il faut ! »

Il ne cachait pas ses mots. De toute façon, elle savait qu’il voulait la sauter donc pourquoi se cacher ? De toute façon en sortant de là, il serait parti la violer s’il n’avait pas pu la baiser dans l’hôpital. Elle monta à califourchon sur notre homme tandis que celui-ci parcourait les courbes du corps de Rei avec sa main gauche. Il ne faut pas oublier qu’il n’a qu’un seul bras. Il vint la rembrasser une nouvelle fois alors qu’elle était en train de le regarder !



Contenu sponsorisé
 
Prise sur le Fait [PV Ard']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» Prise sur le fait ft. Mona
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RP :: Quartier Sumida/Taitô :: Ikebukuro/Akihabara-
Sauter vers: